Bonjour à toi qui lis ce petit billet

  

Dans cet article, je vais vous parler du Sabbat de l’Eveil, du Commencement, du Retour de  la lumière. Eh oui, il s’agit bien du sabbat solaire d’OSTARA. 

Mais avant de vous en parler, il me semble important de revenir sur quelques notions de  base: 

Qu’est ce que la Roue de l’année? 

La Roue de l’année est le terme que j’emploie lorsque je parle du calendrier des fêtes dites  “païennes”. Ce calendrier se présente souvent en forme de roue (exemple sur le côté), voilà pourquoi on dit “Roue” de l’année. 

Les fêtes qui apparaissent dessus sont appelées Sabbat. On peut diviser la Roue de l’année  en 2 : d’un côté, les sabbats dits “solaires” car ils sont liés à des événements astrologiques  et de façon plus générale aux saisons, et les festivals du feu ou Sabbats secondaires. 

 

Qu’est ce qu’un Sabbat ? 

Traditionnellement, Sabbat est le mot utilisé par la communauté juive pour parler du “jour du  repos”. Ici, je m’y réfère vraiment dans le sens de la célébration / fête. Les sabbats dont je  parle ici sont des jours de fêtes. Non pas pour adorer le diable, comme le croyaient nos  ancêtres au Moyen Âge, mais plutôt pour célébrer les saisons, la nature… 

Il y a 8 Sabbats : 

Yule, Imbolc, Ostara, Beltane, Litha, Lughnasad (ou Lamma), Mabon et Samhain. Comme  expliqué plus haut, la Roue de l’année peut être scindée en 2, les sabbats qui apparaissent  dessus peuvent donc eux aussi être scindés en 2 groupes différents. 

On trouve donc dans les Sabbats solaires : Ostara, l’équinoxe de printemps, Litha, le  solstice d’été, Mabon, l’équinoxe d’automne et Yule, le solstice d’hiver. 

Pour les festivals du feu on trouve donc : Imbolc, Beltane, Lughnasad et Samhain. 

Selon l’hémisphère où vous vivez, l’ordre de ces fêtes change. Toutefois leur principe reste  le même. 

Parlons maintenant du véritable sujet de cet article, à savoir : le Sabbat d’ Ostara.

Pour rendre la lecture de ce billet plus facile, je vais diviser ce dernier comme suit : 

  1. Les origines d’Ostara 
  2. Sa symbolique  
  3. Idées pour le célébrer
  4. Les origines d’Ostara 

 

  1. Les origines d’Ostara 

Comme je vous l’indique plus haut, Ostara est l’un des 4 Sabbats solaires. Il s’agit de la  célébration de l’équinoxe de printemps. On le célèbre généralement autour du 20 Mars.  C’est à ce moment que le jour et la nuit sont en équilibre.  

Les origines de ce sabbat sont assez floues et discutées… Pour certains, Ostara serait à  l’origine une fête Celte, pour d’autres elle trouverait ses origines du côté germanique.  

En tous les cas, tous s’accordent sur la nature de ce sabbat. Ostara est le retour du  printemps, de la lumière. C’est la porte que l’on passe pour laisser derrière nous les mois  sombres de l’année.  

Autrefois, nos ancêtres vivaient plus en adéquation avec la nature et les énergies qui y  circulaient. Ostara représentait pour eux un souffle de renouveau et de soulagement. Ils  pouvaient laisser derrière eux la saison sombre avec soulagement. Rappelons qu’à cette  époque il n’y avait ni chauffage, ni eau courante et encore moins de supermarché ou l’on  pouvait acheter de quoi se nourrir. Si la période sombre de l’année durait plus longtemps  que prévue, nos ancêtres se trouvaient dans une position des plus difficiles…  

Voilà pourquoi à l’occasion d’Ostara ils faisaient une célébration. 

C’était pour eux le signal que leur quotidien allait s’alléger de l’angoisse que la saison  sombre leurs procurait.  

Toutefois Ostara était également le signal que la vie allait reprendre son cours et donc qu’il  fallait se préparer au travail de la terre.  

  1. La symbolique d’Ostara  

Comme je vous l’ai dit plus haut, Ostara symbolise le retour de la lumière, le renouveau,  l’éveil.  

Nous venons d’entrer dans la partie lumineuse de l’année, c’est le moment où les énergies  se réveillent, où les animaux se réveillent de leur hibernation ou reviennent de leur  migration.  

Le moment où la sève recommence à monter dans les plantes pour faire éclore de  merveilleux bourgeons, le soleil (cet astre de joie et de chaleur) se lève plus tôt et se couche  plus tard. Il nous accompagne donc plus longuement lors de nos journées et nous aide à  générer de belles énergies positives. 

Ostara représente également la saison des semailles.  

Comme je vous l’ai dit, Ostara signifie la fin de l’hiver, de la saison sombre, ce merveilleux  sabbat nous invite donc à laisser derrière nous notre renfermement, notre tristesse ainsi que  notre morosité dûs à la période sombre pour nous épanouir et accueillir la lumière de cette  nouvelle partie de l’année.  

  

  1. Idées pour le célébrer

S’ouvrir à la lumière c’est bien beau mais comment faire après ses mois passés dans  l’ombre…. Il ne suffit pas de vouloir accueillir la lumière pour le faire (bien que poser votre  intention est la première étape, elle ne suffit pas à elle seule.) Je vais donc essayer de vous  donner quelques idées de bases pour accueillir cette lumière.  

Libre à vous de les adapter à votre propre sauce. Vous pouvez donc : 

  • faire le point sur vos désirs et envies
  • avoir des pensées et intentions positives
  • profiter du soleil
  • faire des sorties en pleine air
  • jardiner
  • prendre soin de vous 

 

Il existe bien évidemment des rituels pour honorer Ostara. Toutefois, je ne vous en ferai pas  la liste ici car il existe une multitude de façons d’honorer un sabbat. Il en existe autant que  de personnes sur cette terre.  

Toutefois la base d’une quelconque célébration reste inchangée.  

Soit vous réalisez votre rituel pour envoyer vos intentions à l’univers, soit pour vous détacher  des choses de votre passé. 

Vous ne pouvez pas faire les 2 en même temps, comme à chaque jour suffit sa peine,  chaque rituel nécessite une intention de base simple, précise et claire pour être efficace. Sachez qu’Ostara est le moment propice autant pour poser vos intentions pour la saison  lumineuse qui débute, que pour tourner la page et laisser partir des éléments de votre  passé. 

Pour vous aider à ressentir les énergies d’Ostara vous pouvez :  

  • Décorer votre autel ou intérieur de fleurs de saison. 
  • Mettre des bougies flottantes dans un saladier d’eau ou mettre des sels rituels dans  une coupelle ou saladier d’eau. 
  • Disposer des bougies aux couleurs de ce sabbat (rose, violet, blanc, vert, orange,  jaune, bleu). Vous pouvez même les allumer le soir venu ou le matin tôt… 
  • Disposer des cristaux qui symbolisent le renouveau. 
  • Ecrire des textes (liste d’intentions, poèmes, mots doux…) 
  • Jardiner, cela est une merveilleuse façon de célébrer Ostara. Préparer votre terre ou  vos semis.  
  • Marcher pieds-nus dans l’herbe 
  • Re-découvrir votre enfant intérieur. 
  • Décorer des oeufs, dont vous pourrez vous servir pour embellir votre intérieur ou  votre extérieur. 
  • Faire une brioche (tradition de Pâques) 
  • Fabriquer des bombes de graines pour aider Mère Nature à s’embellir
  • Partir à la découverte des plantes: promenez-vous en forêt et cueillez celles qui vous  parlent, rentrez ensuite et faites des recherches sur ses dernières pour apprendre à  les reconnaître et à vous en servir. 
  • Faire le tri dans vos graines et préparer vos semis.  
  • Faites un jeûne ou une cure de détoxification. 
  • Cuisinez des salades aux jeunes pousses (tel que le pissenlit par exemple)  Bien évidemment le rituel est une étape pour célébrer Ostara mais il n’est en rien obligatoire

Moi-même je n’ai pas toujours le temps de le célébrer en “grande pompe”. Vous devez également prendre le temps de voir si sa symbolique et sa vibration vous parle.  Il est rare qu’une personne célèbre tous les sabbats de la Roue de l’année. Aussi ne vous  sentez nullement mal si vous ne souhaitez pas célébrer ce dernier.  

Si toutefois Ostara a su vous charmer ici mais que vous n’avez pas le temps ou l’énergie de  le célébrer par des rituels… ne vous en sentez nullement coupable. 

Chacun à sa façon d’accueillir les changements inhérents à la roue de l’année.  Cette année, allez vous peut être célébrer le sabbat en grande pompe et l’an prochain ce  sera peut être de façon plus minimaliste.  

Ce n’est pas grave!!!! Et surtout c’est juste, l’important est la force de votre détermination, de  votre conviction et non pas tout ce qui l’entoure. 

 

Je vous laisse ici et espère que ce petit billet sur Ostara vous aidera d’une quelconque  façon.  

Je vous souhaite une merveilleuse célébration et que la lumière accompagne vos pas et  vous aide à vous libérer des épreuves passées qui peuvent encore peser sur vos épaules. 

 

Nefreya

  

Related Posts

One thought on “Ostara

  1. MAUD ROYBIN dit :

    Comme à chaque passage à la Tanière, c’est un vrai régal pour les yeux, pour l’âme. Une boutique physique et un site bien remplis, bref, de quoi ravir toute celle et ceux qui veulent commencer à pratiquer la magie ou ceux qui veulent juste compléter leur propre matériel. Il y en a pour tout les gouts, et si par hasard vous ne trouvez pas, vous pouvez simplement demander à notre très chère Néfreya et elle essayera de voir pour vous le trouver. J’ai pour ma part, eu le bonheur de lui prendre une box ancrage qui avait été faite en unique exemplaire, ni une, ni deux l’effet escompté était la dés que j’ai fait mon rituel d’ancrage. Elle a un don certains pour ce qu’elle fait.
    Donc, si jamais l’envie vous prenait de venir y faire un petit tour, vous rentrerez dans un super univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *